LE NOUVEAU DECRET DES OPTICIENS

 

85. C’est le nombre de jours en moyenne qu’il faut pour obtenir un rendez-vous chez l’ophtalmologiste. Il est aujourd’hui de plus en plus difficile de prendre rendez-vous pour vérifier l’état de sa vision et se faire prescrire une ordonnance pour le renouvellement de son équipement optique.

Un décret a été publié le 16 octobre afin de pallier ce problème et de désengorger les cabinets ophtalmologique. mymonture vous aide à comprendre ce décret et les enjeux qui en résultent.

L’augmentation de la durée de validité des ordonnances à 5ans pour les 16-42 ans

En effet, celle-ci était auparavant de 3 ans pour tout le monde. Elle reste néanmoins de 3 ans pour les personnes âgées de plus de 42 ans et de un an pour les personnes de moins de 16 ans.

Renouvellement et adaptation des lentilles de contact

Les opticiens avaient déjà pour habitudes depuis 2007 d’adapter les équipements optiques, avec accord de l’ophtalmologiste. Ils pourront désormais s’occuper également des lentilles de contact. Les patients devront se munir de leur ordonnance en cours de validité et l’opticien pourra y faire figurer la nouvelle adaptation du patient et en informer le médecin prescripteur. C’est un point intéressant du décret puisque de nombreux opticiens se spécialisent en contactologie (étude de la physiologie cornéenne et des matériaux de lentille), ce qui leur confère une totale maitrise dans le domaine.

En cas de forte nécessité, délivrance d’un équipement optique sans ordonnance

Quoi de plus gênant que de ne pas disposer de sa correction et d’être dans l’impossibilité de réaliser un nouvel équipement sans passer chez l’ophtalmologiste ?

Pour répondre à cette problématique, dans certaines situations, en cas de perte ou de casse des lunettes par exemple, l’opticien sera autorisé à procéder à la délivrance de nouvelles lunettes sans ordonnance.

Grâce à l’ensemble des points évoqués dans ce décret, le but recherché est de faciliter l’accès aux soins oculaires pour les Français, en répondant aux demandes des clients et en dégageant du temps médical pour les ophtalmologistes.