Tél : 03 21 99 01 75
Ordonnance ophtalmologique : Bien la comprendre

Lorsque vous vous rendez chez votre ophtalmologue, vous ressortez le plus souvent avec une ordonnance. Que vous soyez atteint de myopie, d’astigmatisme, de presbytie ou encore d’hypermétropie, celle-ci est très importante puisqu’elle permettra à l’opticien de réaliser les montages optiques nécessaires pour vous garantir un confort de vision maximal adapté à vos corrections. Elle vous permettra également de vous faire rembourser auprès de la sécurité sociale et de votre mutuelle si vous en possédez une. Mais comment comprendre son ordonnance ? Votre opticien en ligne Mymonture vous aide à déchiffrer et à mieux comprendre cette prescription médicale.

COMPRENDRE SON ORDONNANCE

Ce qu’il faut savoir

Lorsque votre ophtalmologue vous prescrit une ordonnance, il y indique deux informations majeures :

  • - Pourquoi avez-vous besoin de lunettes ou de lentilles correctrices ? (Pour voir de près, voir de loin ou bien les deux)
  • - La puissance de votre correction

Mais lorsque vous observez de plus près cette prescription, vous pouvez vous rendre compte qu’elle regorge de chiffres, de signes mathématiques et d’abréviations. Pas de panique ! Votre opticien en ligne Mymonture est là pour vous éclairer.

Les abréviations

OD = œil droit
OG = œil gauche
VL = vision de loin
VP = vision de près
ODG = oeil droit et oeil gauche
Add = addition
Sph = sphère
Cyl = cylindre
VI = vision intermédiaire
AV = acuité visuelle

Les chiffres

Très généralement, les abréviations décrites précédemment sont accompagnées de données chiffrées. Exprimés en dioptrie, unité de puissance universelle, ces chiffres indiquent en réalité votre degré de correction et ainsi l’importance de votre trouble visuel. Plus ces chiffres se rapprochent de zéro, plus votre trouble visuel est faible.

Il est également important de préciser que chaque œil est différent. Ainsi, il n’est pas rare qu’une même personne ait une correction différente pour chacun de ses deux yeux.

A chaque pathologie sa description

  • - Si vous êtes hypermétrope (difficultés à voir de près), le chiffre sera précédé du signe « + »
    Exemple : OD = + 3,75
  • - Si vous êtes myope (difficultés à voir de loin), le chiffre sera précédé du signe mathématique « - »
    Exemple : OG = - 1,50
  • - Si vous êtes astigmate, un premier chiffre entre parenthèses, qu’il soit positif ou négatif indiquera votre degré d’astigmatisme. Un autre nombre exprimé en degré accompagnera le premier et exprimera quant à lui l’orientation de l’astigmatisme.
    Exemple : OG = - 2,00 (+ 0,25) 50°
    Cela signifie que votre œil gauche est myope et a besoin d’une correction de 2 dioptries. Vous êtes également légèrement astigmate selon un axe de 50°.
  • - Si vous êtes presbyte, une valeur positive sera accompagnée de l’abréviation Add (addition).
    Exemple : OD = Add + 2,00
    Cela signifie que vous avez besoin d’une correction en vision de près de 2 dioptries.

QUELQUES EXEMPLES

Maintenant, c’est à vous de jouer ! Vous pouvez vous exercer à déchiffrer différentes ordonnances grâce aux exemples qui se trouvent ci-dessous.

Exemple 1 :
OD : + 3,00 ( -0,25 à 150°)
OG : + 2,50 ( -0,50 à 110°)
Cette ordonnance concerne une personne hypermétrope et astigmate.

Exemple 2 :
Vision de loin : OD : + 0,25
OG : + 0,25
Vision de près : OD : Add + 1,50
OG : Add + 1,50
Cette ordonnance a été prescrite pour une personne hypermétrope et presbyte.

Exemple 3 :
Vision de loin : OD : + 6,25 ( -1,00 à 110°)
OG : + 5,75 ( -0,50 à 70°)
Vision de près : OD : Add 2,50
OG : Add 2,50
Cette ordonnance a été faite pour une personne astigmate, presbyte et hypermétrope.

VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?

N’hésitez pas à contacter nos opticiens professionnels du lundi au vendredi, de 9H30 à 12H30 et de 14H30 à 18H30 :

  • - Par téléphone au 03.21.99.01.75
  • - Par mail à contact@mymonture.com
  • - Par courrier au 53 rue Louis Blériot, 62360 Saint Léonard. FRANCE

 

  En cours de chargement...